Sélectionné :

Sticker blason Nouvelle Aquitaine
/ Limousin

6,00

En rupture de stock

Sticker blason Nouvelle Aquitaine
/ Limousin

6,00

Ce joli blason  Nouvelle Aquitaine revisité fera des jaloux. Collez-le sur votre voiture ou autre support et regardez les autres vous admirer !

Rupture de stock

UGS : 743 Catégorie : Étiquettes : ,

Description

POURQUOI ADOPTER CE STICKER BLASON AQUITAINE POUR VOTRE VÉHICULE ?

Vous aimez votre région et vous voulez avoir un blason sur votre voiture. Rien de plus normal : c’est une création originale, originale et inspirée des véritables armoiries de votre région. Sa forme agréable et sa durabilité vous raviront pour des années à venir. Cet autocollant résistant aux intempéries s’adapte à la carrosserie ou à la lunette arrière de votre voiture.

Si la peinture de votre voiture est foncée, nous préférons un vinyle blanc avec une surface mate ou brillante et des formes personnalisables. De la colle décorative ou de la colle micro-perforée est utilisée à des fins publicitaires et collée sur la lunette arrière ou la lunette arrière de la voiture. Un film mat ou brillant peut être utilisé pour protéger contre les intempéries. Renforcez vos médias avec des images super sexy qui attirent l’attention lorsque vous conduisez ou garez une belle voiture.

 

HISTOIRE  DE VOTRE BLASON AQUITAINE

Le drapeau de la région du Limousin provient des armoiries du Limousin. Les armoiries de la région ont été réparties sur tout le tissu du drapeau. Il est décrit comme : de l’hermine à la bordure rouge : « De l’hermine au bord de gueules ».

Les armoiries de la province du Limousin proviennent des armoiries d’une Maison de Bretagne, celle du Penthièvre d’hermine au bord du gueules, depuis Guy V, vicomte de Limoges, fils d’Arthur II, duc de Bretagne et Marie de Comborn.

L’histoire du limousin n’est pas faite d’événements, mais de longs développements. En fait, la région n’a jamais été au centre des intérêts des grandes puissances, de l’Empire romain aux rois de France. Cependant, les villes, villages et habitants de la région Limousin ont acquis une renommée historique considérable.

DES INVASIONS BARBARES AUX CAROLINGIENS.

Le Limousin a été touché par les premières invasions germaniques du IIe siècle, comme tous les Gaulois. Certains endroits ont été progressivement abandonnés, comme la limousine Villen de la Montagne. Augustoritum se retire à Saint-Étienne pour devenir l’une des premières églises chrétiennes du Limousin.

La région, mais surtout l’Augustoritum, a été évangélisée au IIe siècle par le Saint Martyr qui, selon la légende, fut envoyé par l’évêque de Rome. On dit que la ville de Brive a reçu l’Évangile de Saint Martin de Brive. Le reste de la région est probablement resté païen pendant longtemps et n’a pas été entièrement christianisé avant la fin du Ve siècle.

BATAILLE DE LIMOGES (SAINT-MARTIAL)

A la fin du Ve siècle, le Limousin, comme toute l’Aquitaine, est sous le contrôle des Wisigoths, barbares convertis au christianisme, mais qui revendiquent l’hérésie aryenne. Ce n’est qu’en 507, après la victoire de Clovid sur les Wisigoths à Vouillé, que la région est passée sous le contrôle des rois francs. Ainsi, au VIe siècle, un duc dirigeait l’Aquitaine pour le compte des rois francs. Contrairement au duché occidental d’Aquitaine, la région ne semble pas avoir à subir d’attaque arabo-berbère.

L’ère mérovingienne en Limousin est marquée par l’essor de l’ermitage. En fait, beaucoup d’hommes sont venus du nord de la Gaule et parfois des îles britanniques pour s’installer en Limousin et vivre seuls et en prière. Sa réputation de sainteté attire les gens et forme des groupes locaux : Saint-Junien, Saint-Victurnien, Saint-Marien (Évaux-les-Bains), Saint-Léobon (Le Grand-Bourg). D’autres clercs fondèrent des abbayes comme Aredius à Attane vers 570, Eloi à Solignac vers 632, avec le soutien du roi Scrooge I ou Pardoux à Guéret.

La ville de Limoges semble avoir joué un rôle important parmi les ducs indépendants du VIIIe siècle, puis les rois d’Aquitaine. Le duc Waifre fut combattu vigoureusement par le nouveau roi français Pépin le Bref en 760. Après la mort de Waïfre, la région paisible était complètement sous domination carolingienne. En 781, Charlemagne fonde le nouveau royaume d’Aquitaine au profit de son fils unique de trois ans, Louis le Pieux. Louis le Pieux, roi d’Aquitaine, puis son fils Pépin Ier d’Aquitaine utilisèrent plusieurs palais, dont Giocondoca, près de Limoges. Les souverains carolingiens, Louis le Pieux, devenu empereur, puis son fils Charles le Chauve, s’intéressèrent beaucoup au Limousin et, en particulier, à l’abbaye de San Marcial de Limoges. En 855, Charles l’Enfant, fils de Charles le Chauve, est couronné et couronné roi d’Aquitaine à Limoges.

LE LIMOUSIN DES MOINES ET DES VICOMTES.

Au Xe siècle, le Limousin est divisé en un grand nombre de domaines, dont les plus importants sont les vicomtes : Limoges, Comborn, Ventadour et Turenne, qui se partageaient le Bas-Limousin, alors qu’une grande partie de la région nord était dominée par le comté des Marches. L’évêque de Limoges est aussi un grand-duc du pays qui domine une grande partie du cœur de l’actuelle Haute Vienne, tandis que d’autres petits princes se battent pour le reste, comme le prince de Lastours, le prince des voitures ou le vicomte de Rochechouart. Cette fragmentation du territoire conduit à l’apparition d’un grand nombre de châteaux et de tours au cœur du paysage limousin, dont la société féodale ressemble à celle de l’Europe occidentale dans son ensemble. Les ruines de Lastours, Ventadour, Comborn et Excideuil sont toujours là pour nous rappeler ces divisions.

De nombreuses abbayes furent construites en Limousin au XIXe siècle : les chanoines de l’Abbaye de San Marcial de Limoges prirent le pouvoir bénédictin en 848, tout comme l’abbaye féminine de la Règle à la même époque. Dans les tombes d’ermites tels que Saint-Junien, Eymoutiers (Saint-Psalmet), Saint-Léonard, des collèges de chanoines responsables du culte de leurs saints patrons furent fondés.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sticker blason Nouvelle Aquitaine
/ Limousin”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer le menu
×
×

Panier