Sélectionné :

Sticker blason
Grand Est / Champagne

6,00

En rupture de stock

Sticker blason
Grand Est / Champagne

6,00

Autocollant représentant le blason revisité de la région Grand Est (anciennement Champagne). Collez-le sur votre voiture, votre boîte aux lettres… afin d’afficher vos couleurs.

Rupture de stock

UGS : 450 Catégorie : Étiquettes : ,

Description

UN PEU D’HISTOIRE

La drapeau de la Champagne-Ardenne reprend les armes du comté qui sont mises sous forme de bannière. Les armes de Champagne sur fond azur superposé d’une bande d’argent et accompagné de deux cotices potencées et contre-potencées d’or. Les treize potences représentent les treize seigneuries formées par le Comté de Champagne détenu successivement par les maisons de Vermandois (923-1029) et de Blois. La Champagne doit son nom aux grandes plaines qui la compose.

Le blason ornent bon nombre de bouteilles champagne. Ce blason historique et emblématique contribue à la popularité des armoiries de la Région Champagne-Ardenne.

Pendant la période de Renaissance, parallèlement à Reims et Troyes, qui sont aussi le berceau des grandes foires de champagne, une importante activité économique s’est développée. Les deux villes devinrent si influentes que leur réputation s’étendit au-delà des frontières du royaume. Mais les guerres de religion et la guerre contre l’Espagne, qui se sont déroulées en partie en Champagne, ont arrêté les villes. Puis le harnais ramène la région dans une certaine obscurité. Puis le XVIIIe siècle, qui est aussi le siècle des Lumières, apportera enfin la paix et permettra la reconstruction de l’économie régionale. Une industrie textile à Sedan, Troyes et Reims, le travail des forgerons et des métaux dans les Ardennes et la région de Nogent redonne à la région son poids économique d’antan. Puis la révolution de 1789 détruisit partiellement ces industries, car le Champagne correspondait d’abord aux premières idées révolutionnaires.

Deux épisodes de plus à prendre en compte. Du 20 au 25 juin 1791, le roi Louis XVI et sa famille tentent d’atteindre les étrangers, mais ils sont reconnus par le chef de poste Jean-Baptiste Drouet à Sainte-Menehould et leur vol s’arrête à Varennes (Meuse). La Marne a donné naissance à l’idée de décapiter la famille royale. Toujours à la Marne, à Valmy, les généraux Dumouriez et Kellermann vainquirent les armées prussiennes le 20 septembre 1792, renforçant le pouvoir révolutionnaire et restaurant la confiance dans l’armée.

Le XXe siècle a commencé avec l’ouverture à la technologie et l’ouverture au marché international. Des lignes de chemin de fer sont en construction avec des gares ferroviaires associées. La région est le théâtre des Grandes Semaines de l’Aviation Champagne de 1909 à 1913 avec des usines et des écoles de pilotage à Reims, Camp Châlons et dans les Ardennes. Mais aussi un siècle qui a commencé avec les inondations de la Marne en 1910.

Le 9 septembre 1914, avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, commence la bataille de la Marne, qui est un « carnage » où les conditions de vie dans les tranchées sont déplorables. Et c’est la bataille de la Marne au printemps 1918 qui apporte la victoire finale le 11 novembre 1918. Les villes sont presque complètement détruites. Reims n’est alors qu’un champ de ruines dominé par sa cathédrale, dont il ne reste que les murs. L’économie se redressa lentement, mais la Seconde Guerre mondiale éclata en septembre 1939. Le 10 mai 1940, la campagne française commence et les chars allemands traversent les Ardennes, considérées comme infranchissables par l’Etat-major français, puis la Meuse à Sedan, puis pour la région commence le statut de zone d’occupation (et même la zone interdite pour les Ardennes). Après les derniers combats de l’hiver 1944 (dans les Ardennes), les armées allemandes capitulent. La déclaration de reddition a été signée à Reims dans la nuit du 7 au 8 mai 1945.

Après la guerre, une vie normale a été réorganisée. Avec l’ère des glorieuses années trente, il n’y a plus de chômage et l’économie est forte. En 1962 et 1963, l’ère de la réconciliation avec l’Allemagne a été promue par le chancelier fédéral Konrad Adenauer et le général de Gaulle. L’un des moments les plus importants se déroulera dans la cathédrale de Reims, lors d’une messe solennelle pour les morts des deux côtés. Pour la région Champagne-Ardenne, les activités économiques ne sont plus rentables. La crise a détruit l’industrie textile à Reims, suivie de celle de Troyes ou de Sedan, ainsi que la métallurgie ardennaise.

Mais aujourd’hui, la région se concentre sur la variété des activités. Les grandes autoroutes qui traversent la région du nord au sud et d’ouest en est font de la Champagne-Ardenne un lieu facilement accessible pour les affaires et le tourisme et le TGV-Est pour 2007 avec une gare à Reims Champagne-Ardenne et un carrefour avec Charleville-Mézières.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sticker blason
Grand Est / Champagne”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer le menu
×
×

Panier