Sélectionné :

Sticker blason
Corse

6,00

En rupture de stock

Sticker blason
Corse

6,00

Quel Corse n’a pas chez lui ou sur un objet qu’il possède un signe d’appartenance à sa région favorite ? Pourquoi pas ce joli sticker à coller sur une voiture, une porte de maison, un cahier…

Rupture de stock

UGS : 462 Catégorie : Étiquettes : ,

Description

UN PEU D’HISTOIRE

Le drapeau de la Corse est l’un des symboles les plus importants de la Corse. Un autre symbole est la chanson Dio vi Salvi Regina. Le drapeau a été adopté par la région Corse en 1980. Son symbolisme signifie « l’argent sur la tête d’un marchand de sable mauresque tordu du champ ».

La légende raconte que la tête des Maures était la tête d’un sarrasin appelé Mansour Ben Ismaïl. Cependant, les historiens actuels semblent favoriser l’hypothèse d’une origine aragonaise, un symbole utilisé pour la première fois sur un sceau par le roi Pierre III d’Aragon en 1281. Cela aurait fait d’elle un symbole de la Sardaigne et de la Corse après le règne du roi d’Aragon.

La Corse est située au cœur de la Méditerranée occidentale, à 170 km de Nice, à environ 10 km de la Sardaigne, proche de l’île d’Elbe (Toscane), à 80 km des côtes toscanes et occupe une position stratégique dans la zone géopolitique de la Méditerranée. Objet recherché des différentes puissances méditerranéennes, il est longtemps resté sous l’influence de l’Italie-Toscane et de Carthage, la langue corse en étant la représentation la plus vivante. Véritable « montagne dans la mer » avec une dorsale centrale nord-sud sur toute sa longueur, créée par la collision de la plaque corsico-sarde (à l’origine torsadée dans le golfe du Leon) et de la plaque italienne, l’intérieur de la Corse était un refuge permanent pour les habitants qui y ont développé et conservé une culture très ancienne.

Son originalité et son originalité sont le résultat d’une histoire complexe. Avec ses 8 778 km2, elle est la quatrième plus grande île de la Méditerranée après la Sicile, la Sardaigne et Chypre.

LA RÉVOLUTION CORSE

Au cours des siècles suivants, la Corse n’a pas connu de bouleversements majeurs. Cependant, la présence génoise est difficile à accepter. En plus d’une charge fiscale élevée et parfois d’un système judiciaire inéquitable, la population locale se voit également refuser l’administration. Au début du XVIIIe siècle, la situation économique se complique. En 1715, Gênes interdit le port d’armes par crainte de troubles, violant ainsi une tradition locale bien établie. En outre, elle a introduit une taxe d’exonération pour remplacer les taxes associées à ce droit. Lorsque le gouverneur renouvela cette taxe en 1729 dans une situation de famine, des émeutes éclatèrent dans tout le pays. Au début, la noblesse se tenait à l’arrière-plan et se joignait au peuple et essayait de trouver des alliés en Europe. L’empereur a fait venir ses troupes, mais celles-ci ont été repoussées. Gênes a ensuite fait des concessions en 1732 à la Cour de Paix.

Mais cette situation ne convient pas aux Corses, qui déclarent leur caractère indépendant en janvier 1735. En fait, il n’est resté au pouvoir que neuf mois, tandis que la France a signé un traité d’aide en 1738. Après une première tentative infructueuse en 1739, la France détruit les combattants de l’indépendance en 1740.

INDÉPENDANT CORSE

Au final, la France a pris trop de liberté en Corse pour le goût des Génois. Ils exigent le retrait des troupes en 1752. L’activisme corse est à nouveau pris au sérieux, surtout lorsque Pascal Paoli arrive en avril 1755. Quelques mois plus tard, le 14 juillet 1755, il proclame son indépendance.

Elle donne au pays une constitution républicaine et lance un programme de développement du pays dans tous les domaines : économique avec l’introduction d’une monnaie, territorial avec la désignation de la Cour comme capitale ou culturel avec la fondation d’une université dans la même ville. N’arrivant pas à faire sortir les Génois de Calvi, il construit l’Île-Rousse pour avoir un port.Quel Corse n’a pas chez lui ou sur un objet qu’il possède un signe d’appartenance à sa région favorite ? Pourquoi pas ce joli sticker à coller sur une voiture, une porte de maison, un cahier…

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sticker blason
Corse”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer le menu
×
×

Panier