Sélectionné :

Sticker blason
/ Centre-Val de Loire

6,00

En rupture de stock

Sticker blason
/ Centre-Val de Loire

6,00

Cet adhésif décoratif est une création originale idéale pour une utilisation sur votre véhicule ou en intérieur.
Portez fièrement les couleurs de votre région préférée !

Rupture de stock

UGS : 465 Catégorie : Étiquettes : ,

Description

UN PEU D’HISTOIRE

Il n’y a pas de drapeau officiel de la circonscription administrative du Centre-Val de Loire. Nous avons récupéré les boucliers des années 1970. Il se compose des symboles suivants : Bouclier de Jeanne d’Arc : bleu ciel à l’épée croisée d’argent, le tout d’or sur une couronne royale ouverte d’or, accompagnée de deux lis d’or, la Touraine : D’azur semé de fleurs – de-lys d’or, à la bordure d’argent et de gueules ; berceau : D’azur aux trois lis d’or et à la bordure engre engre engre de gueules. Orléans : De gueules aux trois plaques argentines, à la lumière argentine. Le symbolisme du drapeau du Centre-Val de Loire est « bleu ciel avec une épée haute croisée, maniée et fertile en couronne royale, bleu ciel avec trois lis ou avec une étiquette en argent et un agneau composé d’argent et rouge ».

MISE EN ŒUVRE DU CHRISTIANISME

Au XVe siècle un moine, San Martín de Tours, un pèlerinage, des reliques de San Martín, l’abbaye romane de San Martín et des XVIe et XIIIe siècles : une des quatre sorties du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle (Tours, Vézelay, Le Puy-en-Velay et Arles).

Berceau du féodalisme qui s’est développé entre le XVIe et le XIIIe siècle.

Orléans, Bourges, Tours et Chartres : centres de pouvoir royal et de rayonnement culturel et religieux de la région au Moyen Age. Au Moyen Âge, la région Centre s’organise autour de quatre centres politiques, culturels et religieux :

Orléans : La ville a joué un rôle important pour les premières dynasties royales françaises. C’était l’une des capitales des rois mérovingiens, carolingiens et capéens. L’abbaye voisine de Fleury s’est battue avec l’abbaye de Saint-Denis pour sa primauté culturelle et religieuse sur la dynastie. Grâce au Père Suger, Saint-Denis succède enfin à Luis el Gordo et fonde le siège politique royal à Paris. Mais Orléans reste l’une des villes les plus importantes dans le domaine royal. Louis XI fut enterré à quelques kilomètres de là dans la Basilique Notre-Dame de Cléry.
Bourges : Héritière d’Avaricum, un oppidum gaulois devenu une ville romaine riche, Bourges occupe une place importante dans la hiérarchie ecclésiastique depuis le début du Moyen Âge. L’archevêché a également prévalu sur la province d’Aquitaine, dont il a été préservé avant que Bordeaux, capitale religieuse et politique, ne le remplace. Bourges devient la résidence des ducs de Berry et vit son « âge d’or » pendant la guerre de Cent Ans, lorsque le futur roi Charles VII, vice-roi du royaume, en fait la capitale du royaume. Ce sera aussi la ville de Jacques Cœur, le grand orfèvre du roi et l’un des premiers Français à s’être enrichi du commerce avec la Méditerranée. Tours : une ville ligérienne par excellence, qui jouira d’une renommée dans toute l’Europe au Moyen Age grâce à l’abbaye de Marmoutier, dont l’influence s’est répandue dans toute la région Centre. Trop loin de Paris pour profiter pleinement de l’influence des capitaines, Tours s’approchera plus tard, au moins culturellement, de la partie ouest des Plantagenêts. La Renaissance et la proximité des résidences royales, qui furent Blois, Chambord ou Amboise, les ancreront enfin au Royaume de France, où elles deviendront un « jardin ».

Chartres : Chartres n’a pas de réelle influence politique et se caractérise par son extraordinaire influence culturelle et spirituelle. Grâce à Fulbert de Chartres, il devient l’un des phares culturels du Moyen Age, devant l’école de Chartres qu’il fonde.
En 1429, pendant la guerre de Cent Ans, Orléans est assiégée par les Anglais et Johanna de Arc « expulse les Anglais de France ».

Historiquement, la région du Centre a été divisée en trois provinces :

Orléanais (Loiret, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher) ;
Baies (Cher et Indre)
Touraine (Indre-et-Loire).

Ils sont entrés très tôt dans le domaine royal et ont grandement contribué à sa création : Les châteaux de la Loire – de Gien à Chinon, en passant par Chambord, Blois, Chenonceaux, Chenonceaux.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sticker blason
/ Centre-Val de Loire”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer le menu
×
×

Panier